parfois

Publié le par Lilibeth

Parfois la solitude est une étape existentielle où l'on fait connaissance avec soi-même

cheval prezwalski thoiry

 

 

Parfois on s'immerge dans la foule anonyme pour se rassurer d'appartenir à un même groupe.

cheval prezwalski thoiry

 

Et puis parfois on s'abandonne dans une totale confiance, sans chichi ni tralala, un accord parfait comme un chuchotement d'ange.

cheval prezwalski thoiry

 

Nota Bene : il y aura toujours quelques culs qui ne se retourneront jamais sur ton passage, ainsi est-il !

 

Photos de chevaux de Prezwalski visibles à Thoiry

Publié dans carnet de notes

Commenter cet article

hauteclaire 13/11/2010 00:05



Ils sont beaux ces chevaux, avec cet oeil si doux et pourtant, ils restent en général inapprochables !


 



Lilibeth 13/11/2010 15:38



Faut savoir murmurer à leur oreille . Gros bisous



Armide+Pistol 12/11/2010 20:03



Eh bien voilà ! Tu fais ma journée. Je suis heureuse de l'honneur d'avoir posté mon horrible c.de g. dans ton espace. Et te remercie de la surprise que tu me réserves. Je te remercie également de
ta compréhension.


Les écrits ont parfois le défaut de ne pas "mettre de ton", mais je leur trouve le mérite de favoriser la discussion quand on ne se comprand pas, ce que ne permet pas toujours les échanges oraux.
le ton monte parfois trop vite !


Bonne soirée à toi.


 



Lilibeth 13/11/2010 15:32



Tu ne pouvais pas mieux tomber qu'ici. J'essaye toujours de comprendre plutôt que de claquer la porte. La surprise
est partie cette nuit dans tes commentaires .


Je reste ouverte à tout forme de discussion qui favorise la construction de la connaissance de l'autre. Bon j'avoue qu'il m'arrive de laisse tomber l'affaire si la personne s'enferme dans sa
vérité. Les écrits peuvent aussi avoir des doubles sens selon le vécu du lecteur mais finalement dans notre échange, je trouve qu'il a été bon d'expulser l'inconfort d'une scène que tu as subi.
Passe une bonne journée Armide



Armide+Pistol 12/11/2010 19:32



...et moi, donc


Oups ! On me taxe parfois d'être politiquement incorrecte, alors, au nom de la liberté d'expression, je régais.


Mais je vois qu'on a fini par se comprendre.


J'ai passé une mauvaise journée à devoir gérer la poussette de Pistol dans les couloirs du métro. J'y ai fait des rencontres adorables et ne me suis pas sentie seule car j'ai apprécié ces
échanges, anonymes mais bienveillants. En revanche, j'ai croisé une femme encore jeune à la voix erraillée d'agressivité qui m'a apostrophée méchamment à cause de notre équipage (sans aucune
excuse, nous étions sur le trottoir et ne gênions personne). Il s'agit dêtre jeune et bardée d'un culot monstre et cela passe de nos jours ! Elle sussurait des méchancetés sur notre compte à
son jeune môme également dans une poussette... Quelle éducation ! Je les ai croisés et leur ai dit "mon chien est paralysé". ce à quoi elle a répondu sèchement "très bien". Etait-elle
stressée ? Je le suis aussi. A-t-elle des ennuis ? Nous en avons tous !


la foule ne me procure pas un sentiment d'appartenance, plus aujourd'hui : les temps sont très gris. Bien triste, mais il en est ainsi.


Mais chaque échange bienveillant qui s'établit entre deux inconnus est doublement un cadeau !


 



Lilibeth 12/11/2010 19:46



Je me disais bien que quelque chose te turlupinais. Le problème avec l'écrit c'est que le ton n'y est pas. Je sais bien aussi, pour l'avoir suivi, que tu vis des moments d'inquiétude et cherches
les soluces adaptées à la nouvelle situation. Aujourd'hui, je ne plains pas, j'ai eu de beaux sourires, seule la pluie m'a craché à la figure. J'ai vécu le même genre de situation à colorier mes
mandalas dans le RER sauf que c'est une vieille dame (Tatie Danielle ?) qui est devenue odieuse à la vue de mes feutres. Elle m'a déversé tant de méchanceté jusqu'à me pincer. Je l'ai regardé en
lui disant qu'elle avait de la chance d'être âgée et que je ne répondrai pas à ses provocations. Forcément j'aurai eu tord si j'avais réagi .... Mais n'ayant pas de chevaux illustrant le
comportement extrême de certains, je n'ai pas abordé le sujet.


Sans transition, tu as, sans le savoir, commenté pour le 5000ème, ce qui mérite une petite surprise de mon cru, tu t'en doutes . Je te souhaite une douce soirée douillette loin des tumultes



Armide+Pistol 12/11/2010 18:52



"Quand on a goûté au grand monde" ? !!!


Mais qu'insinues-tu ?


Chacun son tempérement et ses goûts, sans pour autant devoir être fustigée, non ?



Lilibeth 12/11/2010 19:16



euh oups . Note les guillemets hein. Bon allez, j'enlève le on et le remplace par je parce que finalement ce que je raconte est du vécu pour moi-même. Je ne connais pas la vie des autres et jamais je me
permettrai de la juger. Mince, tout de même, j'ai raté mon com



Mouffles 12/11/2010 16:14



Oui ainsi est-il !


J'aime bien la solitude dans le vide et dans le monde et j'aime pardessus tout mon chuchotement d'ange !
Elle est pas belle la vie ?
Bisoussssssss


Mouffles



Lilibeth 12/11/2010 18:53



ainsi sois-tu Chaque jour on en profite selon l'humeur et l'humour. Merci Mouffles avec mes gros bibis