masque de sérénité

Publié le par Lilibeth

Définition du mot sérénité : état d'une personne qui, par sa sagesse et son expérience, reste insensible aux troubles, aux préoccupations de l'existence.

Faut-il être un sage pour être serein ou bien serein pour prétendre à la sagesse ?

Non ce n'est pas un exercice philosophique mais un questionnement qui me travaille au corps ces temps-ci. J'essaye de mettre en oeuvre une façon d'être pour passer du mode interrogatif à celui d'affirmatif.

Ma vie me fait encore une fois un pied de nez. Je prends acte, j'ai de l'humour mais jusqu'à un certain point. Ma conviction est ébranlée avec le sentiment d'être un cocotier secoué. Je suis en période de largage de mes vieilles noix de coco, port du casque obligatoire ... Je n'avais pas idée du nombre qu'il me restait encore.  Je veux bien croire que c'est pour laisser place aux nouveaux bourgeons. Débarrasser d'une ombre gluante, ils n'attendent que ça pour s'épanouir en pleine lumière.

J'y crois parceque je n'ai pas le choix. Entre le mal être d'un état dépressif et la curiosité d'avancer sur un chemin brumeux, encore une fois je vote pour la brume, l'autre est trop douloureux.
Mais tout ce beau programme ne se fait pas d'un claquement de langue, genre "tssss". Si je semble absente ou moins impliquée voire même détachée, c'est que je suis en état d'introspection. J'écoute, j'observe, j'apprends, je partage

Je me resérénise (mot absent du dico qui veut dire se séréniser à nouveau) ...


Comme un exemple naïf, deux sculptures sur bois se sont présentées pour être offertes conjointement. A cette époque, elles tombaient bien pour combler l'envie d'une décoration hindoue. Le plaisir d'un cadeau échangé.


serenite lui

Pour Lui



























serenite elle







Pour Elle
























Aujourd'hui, l'observation de cet état gravé aux couleurs chatoyantes est propice aux méditations aidée par quelques pensées sages.

Mais bon hein, j'y passe pas mes journées non plus. C'est juste un outil dans ma grosse boite à bricolo. Ce qui me fait rire c'est que pour pondre ces quelques phrases il m'a falu un temps infini, comme une création d'un grand tableau. Et même en poussant le bouchon, c'est un bout de mon mandala de l'être, voilà pour les Mauricettes ...


Tirées d'un bouquin sur la sérénité, voilà quelques citations le plus souvent anonymes :


"vous serez serein lorsque vous saurez accepter que votre vie ne se déroule pas comme prévu"

"la sérénité vient avec la compréhension des forces de la nature. Les quatre saisons, les océans et leurs marées, les vents, les cycles de la nature, de la croissance et du dépérissement : l'esprit tourmenté les combat, l'esprit serein les accompagne"

"la sérénité peut être atteinte, tout simplement, en laissant l'esprit se reposer"

"il y a de nombreux chemins vers la sérénité. Inutile de devenir adapte du Zen ou de prendre la nationalité japonaise pour la trouver"

"affrontez la vie avec votre esprit naturel et non avec votre esprit conditionné"


Je concluerai avec cette dernière :

"qui que vous soyez et quel que soit votre état de confusion, il existe une pière qui vous donnera la clé de la sérénité. Elle tient en un mot : MERCI"

Publié dans carnet de notes

Commenter cet article

vanessa 24/01/2010 22:24


un petit mot avec tres peu de lettre
mais qui veut tellement de chose ......
un petit mot qui des fois peu etre tres dur a dire ....,


Lilibeth 25/01/2010 18:03



c'est marrant comme il peut y avoir une multitude de petits mots pour de grands espoirs.
Merci en est un en échange



Mouffles 24/01/2010 21:36


Bel article...Il me laisse en état de questionnement...
Par contre...Je n'arrive pas le commenter mais c'est parce que je n'arrive pas à faire deux choses à la fois !
J'ai du boulot encore hein !
Bisous
Mouffles


Lilibeth 25/01/2010 17:46



ben moi j'en suis encore à remonter mes manches alors tu vois l'ampleur du boulot hein . Mais pas de panique, c'est
une question qui n'attend pas de réponse ...
Bisous



tea che 24/01/2010 18:00


Si je peux me permettre de poser quelques pierres en bordure de vos chemins...
Sans parler de sérénité... ni de bonheur... mais simplement "d'être heureux"
De vivre, de se lever, de rire, de pleurer, de voir la pluie et le soleil, de sentir le vent, le froid, le chaud... A voir, dans toute chose, le bon côté plutôt que le mauvais. "même la fin du
monde... sera une bonne occasion pour tout recommencer !"
La vie c'est le chaos, c'est le déséquilibre, c'est ce qui fait qu'on évolue, qu'on se transforme... C'est une lente chute... et paf ! Quand on arrête de tomber on est mort !
Dès notre naissance on se met à mourir... et cette mort lente s'appelle la vie !

Et pendant toute cette vie... précieuse vie... chacun peut faire le choix d'être heureux  (o: ou pas !:o)


Lilibeth 24/01/2010 19:40



mais bien sur que je suis ravie que tu poses tes jalons sinon l'échange d'idées n'a plus de sens. J'ai ma propre définition du bonheur mais c'était pas le sujet abordé. Etre conscient de ce qui
nous entoure contribue à nous situer dans un espace temps limité au présent. C'est une belle chose que de considérer le chant d'un oiseau ou le sourire d'une personne comme autant de petits
bonheurs, cela doit être ainsi.
Pour en revenir à la sérénité, je l'associe à la sagesse pour considérer justement le monde qui nous entoure à l'instant présent.
Maintenant en projetant les problèmes non résolus légèrement plus loin dans le temps, le bonheur sera-t'il ressenti de la même façon si l'on écoute le chant d'un oiseau le ventre vide? peut-on
être heureux d'un sourire quand on n'a plus de toit? C'est tout l'exercice de style de savoir sagement se détendre pour chuter avec panache à plus ou moins long terme.
Merci pour ta participation



ophelieB 24/01/2010 10:48



pas facile de trouver l'équilibre mais il faut s'y atteler.
Perso j'ai passé 10 ans dans le brouillard (boulimie, dépression, etc...) et les nombreux moments de bonheur vécus n'y ont rien fait (mariage heureux, naissance des 3 enfants, etc ..)
Et un jour tu te réveilles en te disant que ta vie DOIT changer.
Je suis passé d'un coup (va comprendre) en mode positif, j'ai découvert ma nouvelle passion pour les meubles en carton et j'ai osé imaginé mon avenir dans cette voie (avec tous les risques
que cela comporte).
La vie n'est pas rose tous les jours, mais je relativise tout, ca demande parfois des efforts mais j'ai atteint le bien être intérieur, à 30 ans, j'ai débuté ma vie !!!!
à bientôt
bises
ophelieB - Flie Folie's



Lilibeth 24/01/2010 11:38



l'équilibre est fragile.
Mon reveil a sonné il y a quelques années avec toutes ses conséquences et des choix douloureux mais nécessaires.
Ce qui est peut être destabilisant c'est l'engagement dans des chemins en étant persuadé que c'est le bon... (la vie n'est pas un long fleuve tranquille lol)
De chemin en chemin, comme autant de culs de sac ... qu'à un moment quand plus rien ne se présente, l'espoir s'accroche uniquement sur la volonté et l'optimisme. Le plus dur, c'est quand, en
plus, il y a une échéance. Cette "dead line" comme on l'appelle, me laisse 3 mois pour trouver un boulot, après c'est l'inconnu le plus total.
Plusieurs événements se sont enchaînés pour faire clapoter mes projets alors, et parceque je suis effrontée, j'ose croire que ça ne se finit pas là comme ça.
La sérénité sera celle qui m'aidera à surmonter ce nouvel obstacle, rien de bon ne sort dans la violence.
Je salue ta renaissance parceque je connais la somme d'efforts que cela représente.
Un grand merci pour cet échange
Bisous



Elie :0059: 24/01/2010 07:02


Ouh là! Comme je sens proche de Toi en ce moment! Je ne sais pas si c'est la saison ou notre chemin de Vie! Entre sérénité et notre Vie dans la société ...pas facile de trouver un juste milieu!
Soyons positive et avançons doucement à travers cette brume de questionnement qui surement débouchera sur un chemin plein de Lumière. Je veux y croire aussi¨
Merci de tes belles images et te souhaite un très bon dimanche!


Lilibeth 24/01/2010 11:12



J'ai comme l'impression que beaucoup sont engagés sur un chemin sinueux et brumeux. Il y a comme une prise de conscience, le choix d'être ce que nous sommes ou ce que la société veut bien que
nous soyons (commentaire de Nanou). Il n'y a qu'en avançant le plus positivement possible (et ça c'est pas facile au quotidien) que nous serons fixés.
Merci pour ce beau commentaire.
Bises Elie et bon dimanche