mandala passionné

Publié le par Lilibeth

Le graphisme de la passiflore mérite de s'y attarder quelques instants

passiflore1.jpg

 

Cette liane florale nous vient du Mexique et aujourd'hui grimpe joyeusement dans nos jardins. Une légende l'accompagne depuis des siècles :

 

"Le nom de « passiflore » vient de ce que la fleur est supposée rappeler la Passion du Christ. Les filaments au centre sont censés représenter la couronne d'épines, d'autant plus qu'ils seraient au nombre de 72, précisément le nombre d'épines, à ce qu'il paraît, qui ornaient la couronne du Christ. De son côté, avec ses trois styles, le pistil représenterait les trois clous utilisés pour sa crucifixion tandis que les cinq étamines teintées de rouge à la base symboliseraient les cinq plaies. Enfin, la feuille à la pointe aiguë représenterait la lance et sa face inférieure, marquée de taches rondes foncées, les 30 pièces d'argent que le perfide Judas reçut pour avoir trahi son maître.

On attribue cette légende ainsi que l'origine du nom de la plante, à Jacomo Bosio, moine scolastique italien qui, en 1609, alors qu'il piochait dur, mais sans grands résultats, sur son traité consacré à la croix et au calvaire du Christ, eut la chance inouïe de rencontrer Emmanuel de Villegas, moine mexicain en voyage à Rome qui avait en sa possession des illustrations d'une fabuleuse fleur, alors parfaitement inconnue en Europe.

D'abord sceptique quant à l'existence d'une telle merveille, Jacomo Bosio dut se rendre à l'évidence, car d'autres personnes ayant voyagé dans ce qu'on appelait encore à l'époque la nouvelle Espagne, confirmèrent les dires du moine mexicain. Absolument ravi, le moine érudit trouva là l'occasion unique non seulement d'enjoliver son traité et, par là, de lui donner un petit coup de pouce publicitaire, mais également d'apporter la preuve absolue de l'existence du Christ et de sa Passion, car Dieu son Père n'avait-il pas justement mis volontairement sur le chemin de l'Homo désespérément incredulus cette fabuleuse fleur arborant les symboles du calvaire réunis?

La foi du moine a de quoi édifier parce que, pour nous simples mortels encore attachés aux plaisirs de ce monde, la fleur de la plante rappelle tout sauf la Passion du Christ. Avec ses organes de reproduction démesurés qu'elle expose sans la moindre pudeur et le parfum capiteux qu'elle dégage, on tomberait plutôt ici dans le domaine de la passion humaine." source Passport santé

 

Au coeur même de la fleur, la vie s'est installée en toute insouciance, une simple communion avec l'esprit de la nature.

passiflore2.jpg

Publié dans Mandala rêverie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D

Bonjour, j'ai toujours aimé la passiflore à regarder. Mais là, quelle merveille, que de détails, quelles douceur dans la réalisation,  et cette coccinelle, bravo.


Une fois, pour  profiter d'une passiflore  longtemps, je l'ai mise au congélateur et j'allais la regarder longtemps aprés sa floraison.  Bises et Joyeux Noel, Domi de
domandalas.over-blog.com
Répondre
S


Oui l'article est très intéressant en plus de la délicatesse de l'oeuvre



Répondre
L


Merci pour ton passage



M


Quel bel article, Je l'ai dévoré !
Je viens juste de rentrer et mardi je reprends le collier.
J'espère que tu vas bien.
Amicalement, maous



Répondre
L


je réponds au com à l'envers et donc je vais bien, je suis en vacances Merci à toi d'avoir apprécier ce mandala naturel
et sa légende. J'espère que ton périple était bénéfique. Bien amicalement



O


J'adore aussi ses vrilles qui s'entortillent en spirales.. Fleur-mandala de toute beauté au symbolisme si particulier ! Toujours un plaisir de les prendre en photo !


Gros bisous et bon dimanche. Orelys



Répondre
L


et puis mes stars ont pris la pause ..... Gros bisous et douce soirée



M


C'est génial !!!!
Bisoussssssssssss


Mouffles



Répondre