lits de camp

Publié le par Lilibeth

Mais où vont tous les insectes quand s'en va le jour ? Une à une, les fleurs sont désertées et le silence s'impose. De toute la vie vrombissante et affairée des insectes, je me retrouve quasiment seule, et à m'interroger sur leur disparition.

Soudain, dans le coeur d'une capucine, une petite ombre se détache : une abeille somnole déjà.

 

coeur capucine

 

Glissée entre les pétales d'un glaïeul, une guêpe dort profondément sur ces deux antennes.

guepe sommeil

 

Un peu plus loin, c'est une sauterelle qui se love confortablement dans un pavot de Californie.

sauterelle sommeil

Comme un camping champêtre géant, des lits de camp sont improvisés pour une nuit sous les étoiles, au coeur des fleurs pour  mieux se dissimuler des prédateurs nocturnes qui vont bientôt entrer en scène.

 

Comme contaminée, la fatigue a vaincu le peu d'énergie qu'il me reste. Ne me cherche pas, je suis installée au coeur de choses insouciantes pour me laisser bercer par la brise du temps qui passe ...

 

Une autre "bonne nuit" ?

- bonne nuit

Publié dans carnet de notes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M


Beau !!! Trop !!
Bisous


Mouffles



Répondre
L


Très jolie nuit au sieste, à bientôt LoLO



Répondre
S


la première photo est asbolument magnifique


marrants, ces insecters qui roupillent


belle soirée


sylvie



Répondre
F


Hello ma Lili, ben oui du repos ...un coup fait chaud...un coup fait froid meme la nuit.


Connais tu " Il meurt lentement " de Pablo Neruda moi je l'adore.


Bisous ma Lili   françoise



Répondre
C


Christian a accouru derrière moi lorsqu'il m'a entendu m'exclemer: "C'est joliiiiiii" Il avait deviné de qui je parlais ! Toi évidemment qui sait trouver l'impossible !


Je te laisse à ton doux repos, reprend vite de l'énergie comme tes amis volants !


Bisous doux


Corinne



Répondre