boulot de jardin hey ho, hey ho !!

Publié le par Lilibeth

Ben oui c'est de saison. Je fais le choix de ne rien planter pour l'hiver afin de pouvoir retourner le terrain plein d'herbe sans containte.
Le chiendent mérite bien son nom. Il se faufile à grande force de ses racines impressionnantes. J'ai fait l'erreur de laisser des allées herbeuses le long des parcelles jardinées. Ca partait d'un bon sentiment : m'éviter de me patauger dans la terre boueuse. J'ai compris la leçon, j'enlève le tout et y a du boulot ...

J'ai bien avancé et on devine les poireaux et les carottes dans l'attente de leur cueillette prochaine. Enfin pour les poireaux j'ai un doute. Ils ont décidé de rester nains.



Voilà l'autre partie qui attend son tour. Sous les piquets les tomates qui ont terminées leur saison. Et de l'herbe, des tas d'herbes à dégager pour y voir plus clair. Vraiment ça fait fouilli ...




Plus loin, un autre petit coin protégé avec des filets de chantier (récup) contre les dents des lapins. Il reste des choux, des carottes, du persil et encore des poireaux ... Un pied de soucis s'y est développé avec joie. Tout ceci sera également retourné en prévision du printemps.



J'aurai très certainement moins de temps à la saison prochaine pour m'occuper de tout ce petit monde ce que je me  souhaite bien sur mais avec un petit pincement. La terre sera retournée et beaucoup plus facile et rapide à retravailler le temps venu.

Publié dans carnet de notes

Commenter cet article

Barbara Mai 20/12/2009 11:16


J'ai réussi à m'envoyer une carte! J'ai réussi à m'envoyer une carte! J'ai réussi à m'envoyer une carte!
Je sais rien à voir ici.
Il a l'air très chouette ce jardin. Je peux constater que tu es aussi douée que moi pour la culture du poireau!
Mes voisins se moquent de moi car je suis en permanence débordée, mes poireaux sont riquiquis. Ben oui mais je débute, depuis 5 ans. Aucun produit, tout est fait à la main. Et dès que j'aperçois
une bestiole, je cours chercher l'appareil photo. Dans ces conditions...
Mais cette année j'ai décidée d'être efficace. J'ai planter de la p^hacélie sur une grande parcelle. Son système racinaire est sensé empêcher l'installation des bourreliers. En plus c'est un
engaris naturel et c'est très mellifère.
A voir au printemps...


Lilibeth 20/12/2009 14:50



alors là je dis bravo !!
Je vois que tu farfouilles dans mon blog, tu vas peut être y croiser des surprises . Mon jardin est la meilleure des
choses qui me soit arrivée aussi facilement. Alors que la file d'attente dépasse les 3 ans, entre ma demande et mon entrée, 2 semaines de patience.
Les jardiniers ont pitié de mes poireaux et m'en offrent des vrais pour me consoler. Tous les insectes et autres baveux que je croise ont tous droit à ma fervente observation et à mon bonjour,
bah oui suis polie moi. Quand je bêche, je redépose avec précaution les vers que je déterre. Ce n'est pas forcément le plaisir de manger la récolte qui m'anime mais surtout d'être consciente de
toutes ces petites vies qui s'agitent autour de moi.
L'engrais que je vais tester c'est la moutarde qui parait-il fonctionne bien aussi.
Rendez-vous au printemps