étreinte baveuse ou les coulisses de limaces amoureuses

Publié le par Lilibeth

Lorsque l'on prend le temps d'observer la nature, elle nous réserve souvent des petits cadeaux inoubliables. C'est ce que je vais essayer de vous raconter dans cet article.
Un accouplement de limaces n'a rien de bien excitant à première vue. Ces gastéropodes gluants, collants, dévoreurs de végétaux déclenchent automatiquement répulsion et leur destruction immédiate est programmée dans  l'heure.


J'ai cherché au travers le net une planche anatomique afin de faire un article complet sur ces bêtes. Je n'ai trouvé que répulsifs, assortiment de poisons, tout une collection de trucs astucieux pour leur déclarer une guerre sans merci.
Et pourtant ....

Témoin de leur passion amoureuse, je ne pourrai plus les considérer uniquement comme des nuisibles. A mes yeux, ces grandes prêtresses de l'amour m'ont donnée une leçon de douceur et de câlinerie de haut vol. Que de tendresse, de temps infini dans leur étreinte, de mise en scène romantique et périlleuse et ce, depuis des milliers d'années, dans l'anonymat le plus total.

Ne connaissant pas grand chose sur cette espèce animale, c'est avec mes mots que je vais vous décrire la scène telle qu'elle s'est déroulée sous mes yeux écarquillés ébahis.

Il y a un mélange de photos personnelles et collectées sur différents sites. Tout ceci pour tenter de faire un reportage complet.

Ces vedettes tantriques mises à l'honneur sont des limaces tigrées, appelées aussi grande loche, espèce commune de nos jardins.



LE NID D'AMOUR

Pour commencer, un tronc de pommier a été choisi pour leurs ébats. Pas facile de les repérer sur l'écorce à la nuit tombante.

reproduction limace tigrée

Voyons d'un peu plus près

reproduction limace tigrée

Mode zoom

reproduction limace tigrée

Ce qui est remarquable à cette étape, c'est le long filet de bave collé sur le tronc. Cette installation aérienne maintient une rotation permanente du couple ainsi constitué, un mouvement oscillatoire perpétuel. Une seule limace se dévoue pour soutenir leurs ébats. Par hasard, par code, à la courte paille ? si j'étais présente à ce moment, j'ai raté les épisodes précédents. En remontant la trace brillante de leur bave, elles venaient de très haut dans les branches. Se sont-elles données rendez-vous? Une rencontre hasardeuse? Un langage olfactif ou silencieux? Ca restera mystérieux.

Comme tout gastéropode, la limace est  hermaphrodite, c’est à dire possède potentiellement les deux sexes, mais pas simultanément.
D’abord mâle, la limace devient ensuite femelle, mais les modalités de l’accouplement sont on ne peut plus originales comme on pourra le voir.
D'après mes recherches, le comportement symétrique des deux partenaires indique qu’il s’agit de deux mâles qui sont en train d’échanger leurs spermatozoïdes encapsulés dans des spermatophores.
L’échange se fait par l’orifice génital situé sur le flanc droit de leur tête. Chacun lance alors une sorte de tentacule d'une longueur impressionnante. Ces sexes en 'érection' cherche l'autre pour se 'brancher'.


LE TRICOTAGE SEXUEL


Non seulement la longueur est remarquable mais la couleur est bleue nacrée. Comme une gamine, je suis émerveillée devant cette découverte ... et c'est loin d'être fini ...

reproduction limace tigrée

reproduction limace tigrée

Je n'ai pas de clichés sur la taille finale, croyez moi sur parole.
Le tricotage commence ...

reproduction limace tigrée

reproduction limace tigrée

Le temps de se chercher, de s'enrouler, de se dérouler, de tournoyer encore et encore, voici déjà un bon quart d'heure de passé. Le contact est établi, la magie peut continuer.

Une transformation radicale s'opère, leurs tentacules fusionnent modifiant l'aspect de celles-ci. Elles prennent le temps d'être en accord parfait.

reproduction limace tigrée
Le bleu était déjà magnifique que le rose pâle fait son apparition.


reproduction limace tigrée

Petite apparition déjà remplacée par une nouveauté, une corole (?)

reproduction limace tigrée

Quelle oeuvre magnifique !! Ce prélude laisse envisager une suite toute aussi sublime ...



LA FLEUR D'AMOUR

Et voilà l'apothéose. Pas de commentaires superflus, tout est là dans l'oeil du témoin.

reproduction limace tigrée

reproduction limace tigrée

reproduction limace tigrée

reproduction limace tigrée

Dans ce calice, légèrement transparent, toute une activité s'opère. Il y a échange de fluides vitaux à la perpétuité de l'espèce. Les couleurs, imperceptiblement, fondent ou changent, bleu ou rose ou blanc, la nacre de leur reflet fait aussi penser à un coquillage en mouvement.


EPILOGUE

L'émotion et la surprise de cet accouplement ont rendu pas mal de clichés flous, d'autres sont manquants. Inconcevable de rater une minute de ce spectacle ainsi offert en étant vissée à l'objectif. Le souvenir est présent dans ma mémoire grise et j'adore raconter cette histoire vécue à ceux qui souhaitent m'écouter.

Mais revenons à nos amoureux. Lorsque l'échange a été conclu, ils se sont détachés avec douceur. Chacun reprenant possession de ses attributs. Tout est rentré par ordre du commencement. Chaque tentacule gentiment revenue par son orifice.
Ce qui m'a touchée une nouvelle fois, ce sont les caresses prodiguées à chacun comme s'ils se remerciaient de leur prouesse. Comme s'ils rendaient grâce à leur race ancestrale, perpétrée ainsi depuis des millénaires. C'est avec une dernière câlinerie de la tête qu'ils se sont détachés.
Ils se sont déliés de leur étreinte passionnelle. Le premier a glissé (plof!) au sol. Le dernier ainsi délaissé a pris le temps de reprendre ses esprits. Il est resté un moment tournoyant solitaire au bout de son câble baveux. Puis il s'est redressé pour couper le cordon (re plof !).


LA VIE CONTINUE
.
Chacun des mâles hébergera les spermatozoïdes de l’autre et en assurera leur survie, et lorsque sera opéré le changement de sexe, sera réalisée une fécondation croisée avec le stock de spermatozoïdes de l’autre. Une centaine d’oeufs seront pondus par chacun par l’orifice génital devenu orifice de ponte.
C'est que je vais en avoir du monde dans mes salades ... Mais ça n'a pas d'importance, il me reste toujours suffisamment à manger.
Et ce ne sont pas les limaces qui sont à l'origine des famines.
Alors, découvrez les, apprenez à les connaitre. Ne les tuer pas sans sommation mais tenter de les déplacer dans un autre endroit qui vous dérangera le moins.

 

article précédemment publié le 04/10/2009

Publié dans carnet de notes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marion 25/09/2016 22:29

Merci pour cet article je viens de vivre ce moment il y a quelques minutes et grâce à vous j'y vois plus clair dans la reproduction des limaces

Suze 22/07/2014 18:33

Merci pour cet article et ces photos. J'ai assisté à ça il y a quelques jours... Un instant rare! Un cadeau de la nature...

zak 20/09/2014 00:33

J'ai pu constater ce (spectacle ce soir) ne sachant pas trop jé suis alle sur le Web et j'ai trouve votre article, merci

Lilibeth 23/07/2014 07:29

La nature sait nous émerveiller quand on s'y attend le moins ^^ Merci d'être passé me le dire

Gadjo 11/09/2013 15:14


Tout à fait! Une histoire de ying et yang.


 

Gadjo 09/09/2013 12:10


Bravo pour cet excellent reportage plein de sensualité. En effet la toile est bien avare enconcernant les limaces. Merci de combler cet omission.

Lilibeth 11/09/2013 14:18



C'est d'être au bon endroit au bon moment avec un coup de pouce de la nature en personne ... Si si !



Mag 22/08/2010 21:59



Je viens de vivre la même merveille de la nature !!!! magnifique !!!



Lilibeth 22/08/2010 22:05



c'est vrai? je suis ravie que tu ais pu découvrir combien cette nature est touchante. Merci d'être passée me le dire. Douce nuit